OPTIMISATION DE VENTILATION

LE PROB‘AIR, Une innovation récompensée lors du Salon de l’INDUSTRIE 2016

LE PROB’AIR LAUREAT AUX TROPHEES DE L’INNOVATION

Primée cette année aux TROPHEES DE L’INNOVATION dans la catégorie ECO-EFFICACITE, LE PROB’AIR est un système éco énergétique intelligent de pilotage et d’optimisation de la ventilation pour cabines de peinture industrielles.

VENTILATION CABINES DE PEINTURE A LA DEMANDE :

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

  • Ajustement de la ventilation des cabines de peintures aux besoins de la production / Traitement de l’air
  • Système de supervision
  • Performance énergétique
  • Rentabilité

Spécialiste de l’environnement Cabines de Peinture, IFT propose un système éco énergétique de supervision et d’optimisation de la ventilation dans ce domaine : PROB’AIR.

Le PROB’AIR permet de répondre aux objectifs de performance, de rentabilité et de maîtrise des impacts de l’activité peinture sur les opérateurs, l’environnement et les ressources énergétiques.

INTÉRÊT DU PROB’AIR :

Le PROB’AIR est un variateur d’évacuation d’air intelligent pour cabines de peinture.

Aujourd’hui, 60 à 70% de l’énergie utilisée pour les opérations de ventilation des cabines de peinture sont consommés hors opérations de peinture.

Mesurer et expertiser de manière sûre devient indispensable pour agir efficacement et durablement : la maîtrise de ces informations se traduit par un ajustement de la ventilation aux besoins de la production (préparation des pièces, marouflage, dessolvatation,…).

  • Le PROB’AIR veille
  • Le PROB’AIR mesure et analyse en temps réel
  • Le PROB’AIR cible et réagit instantanément aux variations de concentration en polluants (en particulier de Composés Organiques Volatils) grâce au CELLUL’AIR
  • Le PROB’AIR corrige progressivement et simultanément les paramètres pertinents
  • Le PROB’AIR maintient qualité et température de l’air de manière optimale et constante

FAITES DES ÉCONOMIES :

  • Réduction des coûts d’énergie liés au fonctionnement des cabines jusqu’à 70 % (chauffage, climatisation, force motrice)
  • Réduction des coûts d’énergie jusqu’à 70 % (gaz, électricité), liés au fonctionnement des équipements d’abattement des émissions canalisées de COV, installés aux extractions des cabines.
  • Réduction et optimisation des coûts d’exploitation : équipements et consommables (type filtres) liés au traitement des émissions canalisées.